Mairie de Faumont - site officiel

Mairie de Faumont - site officiel

Site officiel de la commune de Faumont (59222) - Présentation des élus, informations pratiques sur les services municipaux, actualité des associations, calendrier des manifestations sur Faumont

Mairie de Faumont
660 route Nationale
59310 FAUMONT

Tél. : 03 20 61 91 91
Fax : 03 20 61 91 99
communefaumont chez orange.fr



Accueil du site > NOS ACTIONS - Respect et transparence...

NOS ACTIONS - Respect et transparence...


Faumontoises, Faumontois,

Nous sommes arrivés à un moment de notre mandat où je pense qu’il convient de rendre compte de nos actions et de vous informer sur la situation de notre commune.

C’est avec satisfaction que j’ai observé le travail qui avait été accompli depuis deux ans et demi dans un contexte extrêmement difficile.

Je rappellerai la situation financière catastrophique laissée par mon prédécesseur dont nous paierons encore longtemps les frasques. Cette situation a été aggravée par la baisse brutale et sans discernement des dotations de l’Etat et les charges toujours croissantes dont il se débarrasse sans réelle compensation, ce qui nous interdit tout investissement et paupérise notre commune.

Nous avons poursuivi la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU), rejeté en 2014 par l’ensemble des personnes publiques associées tant y avaient été introduits d’articles contraires aux lois en vigueur. Nous l’avons voulu inattaquable. Il est terminé et je vous invite à en lire le Projet d’Aménagement et de Développement Durable. Il prépare l’avenir et est un des moyens de sortir la commune de l’ornière financière dans laquelle elle se trouve.

Cette période marquée par des drames nous a contraint à prendre des mesures sécuritaires, parfois contraignantes, qui n’ont pas empêché le village de vivre et de bouger grâce en particulier à l’énergie et à l’entrain des élus de mon équipe.

Le dynamisme du village est reconnu tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est certes grâce aux bénévoles des nombreuses associations faumontoises mais notre action volontariste, notre soutien et notre engagement sans faille dans la vie du village en sont aussi la cause.

Nos services scolaires et de notre école sont enfin entrés dans le 21ème siècle, entrée saluée par Mme l’inspectrice de l’éducation nationale. Nous avons de plus donné du sens aux activités péri et extrascolaires au travers d’un véritable projet pédagogique.

L’action sociale existe aujourd’hui et ce ne sont pas que des mots comme autrefois. Nous aidons tous les faumontois en difficulté et nos ainés sont toujours choyés même si nous avons substitué la simplicité, la convivialité, la chaleur au bling-bling d’antan.

Nous nous sommes attachés à remettre en état des locaux communaux qui avaient été presque complètement délaissés. C’est notre patrimoine, nous devons l’entretenir. C’est notre objectif même si nos moyens sont limités. Après le foyer et la garderie, la prochaine étape sera la salle du 8 mai 1945.

Vous avez pu constater le soin que nous apportons à vous donner la meilleure et la plus pertinente information possible en fonction des moyens que nous avons et que nous améliorons chaque jour. C’est grâce à l’investissement très important d’une poignée de vos élus dont je remercie l’engagement.

Cependant, l’avenir que je voyais plus clair vient de s’assombrir avec les annonces et les décisions récentes du gouvernement. Fin des contrats aidés, fin de la taxe d’habitation qui serait compensée par des dotations de l’Etat alors qu’il est demandé un effort supplémentaire de 13 milliards d’euros aux communes. Triste farce qui ne vise qu’à faire trinquer les services de proximité au profit de desseins nationaux.

Nous avons peu de moyens mais nous avons encore des projets pour la fin du mandat, ils vous seront présentés. Nous ne lâcherons rien.

Pour finir sur une note d’espoir et des mots qui me tiennent à cœur. Soyons citoyens et objectifs ! Nous vivons ensemble. Cela implique du respect mais aussi des contraintes. Sachons les accepter. Le possible est déjà fait, l’impossible est en cours, pour le rêve, il faudra un peu de délai.

Henri Coquelle